051 – Retis Steffy fondateur de KLIKK. + Marketing

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Cliquez sur le bouton Play pour écouter l’interview

 Télécharger

Aujourd’hui Entrepreneur En Action est à Cotonou au Benin et j’ai le plaisir de vous présenter un jeune entrepreneur Béninois du nom de Retis Steffy Aboh. Mon cher ami Retis Steffy Aboh, Es tu prêt à motiver et à pousser nos jeunes amis et frères Entrepreneurs et aspirants Entrepreneurs à l’action ?

Retis Steffy : Oui Corneille je suis prêt à pousser, à encourager nos amis à l’action.

 

Corneille Towendo : Retis Steffy Aboh souvent appellé tout simplement Retis Steffy est né le 16 Mai 1989 à Cotonou, il est titulaire d’un Bachelor en Administration des affaires spécialité marketing à l’école des sciences de la gestion de l’UQAM au Canada. Il travailla durant 5 années dans différentes structures au Canada avant de se décider à rentrer à Cotonou au Bénin, pour travailler à son propre compte et lancer son entreprise KLIKK. + Marketing.

 

Mon ami Retis Steffy, merci de prendre une minute et de compléter ton introduction et parles un peu plus de toi, parles nous un peu plus de qui est Retis Steffy.

Retis Steffy : Merci Corneille pour cette interview que ta plateforme m’accorde, je tiens à te remercier et à remercier tes auditeurs. Pour revenir à ta question Retis Steffy c’est un jeune entrepreneur de la diaspora Canadienne qui essaie d’entreprendre dans différents domaines actuellement au Bénin. Comme tu l’as mentionné tout à l’heure je suis titulaire d’un Bachelor en administration des affaires profile marketing. Pendant mes études j’ai eu à travailler dans différentes structures au Canada notamment à la banque nationale du Canada au département de sécurité informatique et des technologies de l’information, j’ai fait de la vente dans une grande compagnie de détail Baie d’Huston Montréal au Canada. Ensuite j’ai été coordonnateur dans une agence purement marketing qui s’appelle Agence Jack Marketing. Ensuite ma dernière expérience qui m’a poussée à créer KLIKK. + Marketing c’est au sein de ‘w.illi.am’ qui a changé de nom et qui est maintenant Valtech Canada, un groupe international présent dans plusieurs pays. Au sein de cette compagnie j’ai fait de la consultation pendant 2 ans durant en marketing numérique, donc c’est pendant cette expérience que j’ai découvert des aptitudes….

Pour découvrir la suite, merci d’écouter cette interview.                    

 

Parle nous à présent de ton entreprise KlIKK. + Marketing

 Retis Steffy : KliKK. + Marketing c’est une agence de marketing numérique, notre première mission c’est vraiment d’accompagner les entreprises dans leur transformation digitale. Nous sommes à l’air du digital et nous savons qu’il y a beaucoup de performances que nous pouvons aller chercher avec le numérique. Et aujourd’hui en Afrique il y a de la place pour ce secteur, il y a beaucoup d’opportunités que nous pouvons saisir. Ramener une nouvelle manière de faire, ramener des modèles d’affaires en se basant sur les modèles d’affaires actuels en introduisant les nouvelles technologies pour faire les affaires autrement. Donc KliKK. + Marketing c’est l’aventure de Retis Steffy et d’un collaborateur, d’un associé Jean-Phillipe Guidibi…

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.     

 

 

Idéalement, comment est ce que tu passes tes journées d’entrepreneur Retis Steffy ? 

Retis Steffy : Merci Corneille, mes journées d’entrepreneur sont très longues à Cotonou, même à Montréal, je ne dors pas avant 2 h du matin tous les jours. Je suis réglé à la montre. A 2h du matin je me mets dans mon lit et le sommeil peut arriver un peu plus tard mais à 6h je suis debout, quel qu’en soit la fatigue, quel qu’en soit ce que j’ai à faire. Donc à 6h je me réveille, je regarde mes mails, j’ai des priorités par semaine généralement, cette semaine je veux travailler sur tel tel tel truc, je dois rencontrer tel client, donc mes journées c’est beaucoup de rencontres clients….

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.     

 

 

Parles nous à présent de ce que tu considères comme étant ta plus grande force en tant qu’entrepreneur Retis Steffy ?

Retis Steffy : Merci Corneille, je vais marquer un petit arrêt pour remercier les auditeurs qui nous suivent jusque là. Ma plus grande force c’est vraiment l’agilité. J’ai un partenaire qui me traite de Mr à tout faire, c’est le ga tu lui dis de te faire de la programmation, il te fait de la programmation, tu lui dis de te faire de l’intégration, il t’en fait, je fais du design, je fais de la vente, je suis multitâche et c’est une grande force au sein d’une équipe comme celle que j’ai.  

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.     

 

Retis Steffy : Juste dire aux jeunes qui m’écoutent en ce moment, aux auditeurs d’Entrepreneur En Action, que toutes les ressources sont aujourd’hui disponibles sur le web. Aujourd’hui jeune Africains nous n’avons plus de raison, tout est disponible sur internet, il suffit juste d’y croire, il suffit d’avoir une passion, tout est sur internet quel qu’en soit la formation, l’expertise que vous voulez déployer, que ce soit en finance, que ce soit en comptabilité, en marketing, en programmation…

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.     

 

 

Et quelle serait à l’opposé de ta force, ta plus grande faiblesse en tant qu’entrepreneur?

Retis Steffy : Ma plus grande faiblesse, Retis Steffy c’est quelqu’un qui ne fait pas attention à sa santé, ça c’est mon plus gros défaut au fait, ma plus grosse faiblesse c’est ça, même lorsque Retis est malade il ne fait pas attention c’est le ga qui veut avoir son ordi, son téléphone avec lui 24h par jours. Au delà de cela je suis un peu têtu sur les bords…

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.     

 

Quel est le pire moment que tu as eu à vivre en tant qu’entrepreneur Retis Steffy? 

Retis Steffy : Oh grosse question, grosse question, le pire moment c’était à mes débuts, où nous avions des employés qui travaillaient, il fallait payer les employés, mais nous même nous n’étions pas payés mais ce qui nous gardait motivés c’est la passion et la vision que nous avions. Parce que on se disait on est dans la bonne direction, on ne se payait pas, nous n’avions plus de salaire, nous vivions sur nos économies, nous voyagions sur nos économies, mais à court terme ou à moyen terme ça devait payer, et aujourd’hui, ça paye. Donc les moments les plus difficiles c’était au début où tu décaissais beaucoup ….  

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.     

 

Partage avec nos auditeurs une ressource technologique que tu utilises souvent et dont tu ne pourrais pas te passer.

 Retis Steffy : Une ressource que j’utilise souvent, très souvent c’est mon téléphone avec une connexion internet, je fais beaucoup de choses avec mon téléphone cellulaire, que ce soit au volant de ma voiture, dés que je me gare, j’utilise beaucoup d’applications, je lis beaucoup beaucoup, je fais beaucoup de veille par rapport à tout ce qui est tendance marketing à travers le monde…

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.     

 

Quel livre recommanderais-tu à nos auditeurs pour les pousser à l’entreprenariat et à prendre action ? Et pourquoi ce livre ? Et si ce n’est pas un livre quelle ressource ?

Retis Steffy : En terme de ressource, je ne vais pas donner de nom, mais il y a certaines personnes qui me sont chères et qui m’inspirent au jour le jour et en les voyant je me dis que je n’ai pas de raison d’échouer, de faillir. Mais avant tout ça c’est la passion de ce que je fais…

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.     

 

Et pour terminer, quel est ce conseil là que tu as pour tes frères Africains qui nous écoutent de partout à travers le monde, à travers l’Afrique, ces jeunes qui aimeraient s’investir dans l’entreprenariat, qui ont peur de se lancer;

Quel est ce conseil là que tu as pour eux aujourd’hui ?

Retis Steffy : Merci Corneille pour ce message de fin que tu veux que j’adresse aux jeunes entrepreneurs, aux jeunes africains qui aspirent à devenir entrepreneurs, mon message sera orienté de 2 manières, premièrement avant de lancer mon message, j’aimerais remercier les auditeurs de ta plateforme, leurs dire que nous avons un devoir de faire grandir cette plateforme respectivement, de faire connaître cette plateforme à travers le monde, de faire grandir cette plateforme, et si nous ne le faisons pas, personne ne le fera à notre place.

Pour revenir au message, mon premier message s’adresse aux Africains qui sont encore en Afrique, et qui cherchent à partir, je tiens à vous dire que c’est une erreur, quand vous regardez à travers le monde aujourd’hui, beaucoup d’entreprises internationales, beaucoup de firmes internationales cherchent à venir s’implanter en Afrique parce que nous avons de meilleurs avenirs devant nous, donc cher frère Africain, ne cherche plus à partir, même si tu dois partir, va faire une formation, va découvrir un truc et reviens travailler pour ton pays parce que si nous ne construisons pas chez nous personne ne viendra construire chez nous.

A mes autres frères de la diaspora, qui hésitent encore à revenir, le moment n’est plus à l’hésitation, le moment est à l’action, revenez parce que nous avons une expertise à apporter, nous avons une manière de faire, nous avons une vision à partager avec ceux qui sont restés, nous avons du temps à faire gagner à nos dirigeants parce que nous avons vu autre chose. Il n’est plus question de dire que nous avons peur de la Béninoiserie, nous avons peur de tel, revenons et ensemble nous allons développer le pays. C’est par rapport à ça aussi que pour finir, nous avons mis en place le réseau des Béninois de la diaspora qui sont revenus, pour accompagner ceux qui hésitent encore à rentrer, à revenir et à tomber dans un milieu, dans un environnement où il y a des gens qui travaillent, des gens qui sont comme eux, qui travaillent, qui mènent des actions…

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.     

 

Contacts :

+22997985433

www.klikk.plus

facebooktwittergoogle_pluslinkedin
By | 2017-04-04T11:12:19+00:00 mai 23rd, 2016|100-Audio-Podcast, Podcasts-EEAction|