035 – Mme Binta Kebou Ndiaye de Best Entreprise sur EEAction

facebooktwittergoogle_pluslinkedin


Mme Binta Kebou Ndiaye

Cliquez sur le bouton Play pour écouter l’interview

 Télécharger

Mme Binta Kebou Ndiaye est née à Kaolack le 19 Septembre 1969. Elle a étudié jusqu’en classe de terminale au Lycée Valdiodio NDIAYE de Kaolack mais n’a pas eu la chance d’obtenir son Bac mais elle est aujourd’hui à la tête d’une entreprise de BTP du nom de Best Entreprise qu’elle a fondée en 2011 en tant que compagnie individuelle, avec l’évolution de ses activités elle a changé le statut de sa compagnie en SARL en 2013. Elle est aussi membre de l’Union des femmes chefs d’entreprise du SENEGAL, UFCE et membre de ENABLIS.

Mme Ndiaye merci de prendre une minute et de compléter votre introduction et parlez un peu plus de vous et de Best Entreprise.

Mme Binta Kebou Ndiaye : Bonjour chers Entrepreneurs et aspirants entrepreneurs, pour compléter un peu car vous avez tout dit mais après la terminale j’ai eu à faire une formation d’informaticienne sanctionné par un diplôme de technicienne supérieur en informatique que je n’ai d’ailleurs pas pratiqué  parce que dans les années 90 l’informatique n’était pas très évolué au Sénégal, et le peu de personne qui se sont déployés dans l’informatique sont allés dans l’assistanat de direction ou dans le secrétariat pure et simple. En 1992 le bureau d’étude BCM de Paris est venu à Kaolack et m’a recruté pour un projet de 2 ans d’infrastructure routière c’est un bureau d’étude qui se chargeait du contrôle et de la surveillance de l’exécution des travaux routiers Touba – Dara et Kaolack – Birkilane et donc après ce projet de 2 ans, j’ai eu le gout du secteur des BTP, j’ai appris à aimer ce secteur, avec l’aide de ma maman qui était secrétaire des travaux publiques et je me suis mariée entre temps avec un ingénieur génie civil, ils m’ont poussé à aller de l’avant, j’ai travaillé dans plusieurs chantiers partout à travers le Sénégal jusqu’en 2010 lorsqu’on faisait les routes de l’aéroport que j’ai décroché comme contrat donc et ou j’ai créé ma compagnie Best Touba Kheweul qui était une entreprise individuelle que j’ai créé en Janvier 2011 et en 2013 je suis allée voir le notaire parce que les activités commençaient à prendre forme et donc pour faire de Best Touba Kheweul une SARL du nom de Best Entreprise.

Pour en savoir plus sur Mme Binta Kebou Ndiaye écoutez l’interview, merci.

 

Idéalement, comment passez-vous vos matinées Mme Binta Kebou Ndiaye ?

Mme Binta Kebou Ndiaye : Je vous le dis d’abord en tant que mère de famille, je me lève durant l’année scolaire à 6 h du matin, j’aide les enfants à se préparer, prendre leur petit déjeuner, ils sortent de la maison à 7h 30, et je m’occupe de moi et de mon mari, on se lave, on prend notre petit déjeuner ensemble et je pique directement après au bureau. Au bureau la première chose à faire c’est regarder mes mails, ensuite appeler le personnel 1 à 1, les écouter sur la journée précédente et leur donner de nouvelles instructions pour la journée, ensuite c’est aller regarder les chantiers.

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview audio.

 

Quelle est votre plus grande force en tant qu’entrepreneur Mme Binta Kebou Ndiaye ?

Mme Binta Kebou Ndiaye : Ma plus grande force c’est de croire en moi. Au début je travaillais dans les chantiers en tant que assistante chef de mission, je n’ai pas eu une formation en BTP, j’ai appris dans le tas, parce que a force de sillonner les chantiers, j’étais curieuse et c’était un métier que j’aimais et certaines personnes disaient que je n’allais pas y arriver, et moi j’avais cette force en moi et je me disais a chaque fois, même si ce n’est pas au travail, c’est comme ca que je gère ma maison, tout ce que je veux, je peux le faire, avec l’aide de Dieu, il suffit de le vouloir, c’est ce que j’apprends a mes enfants.

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview audio.

 

Quelle est votre plus grande faiblesse en tant qu’entrepreneur Mme Binta Kebou Ndiaye ?

Mme Binta Kebou Ndiaye : Ma faiblesse c’est de battre le fer quand il est chaud, je n’aime pas remettre à demain les choses qu’on peut faire aujourd’hui.

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview audio.

 

Racontez-nous à quel moment et comment vous est venu l’envie de devenir Entrepreneur et de créer Best Entreprise.

Mme Binta Kebou Ndiaye : Depuis toute petite, j’ai toujours eu envie de créer quelque chose pour moi, mais je ne savais pas quoi, mais au fur et à mesure, Dieu m’a guidé, Dieu m’a mise sur la route des BTP, en 2010, j’ai été frustrée, vraiment frustrée dans mon travail, et j’ai été licenciée abusivement, c’est ca qui m’a poussé à créer cette entreprise mais c’est une envie que j’avais depuis toute petite mais je n’avais pas l’occasion de le faire mais avec cette frustration, c’est ce qui m’a donné la force d’entreprendre et de ne plus travailler pour quelqu’un.

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview audio.

 

Partagez avec nos auditeurs une ressource que vous utilisez souvent (ça peut être une application sur votre téléphone, votre email, drop box, Google drive etc.).

Mme Binta Kebou Ndiaye : Pour moi c’est YouTube, parce que quand j’ai quelque chose que je ne comprends pas dans le bâtiment, je trouve la leçon sur YouTube, comment élever un mur par exemple, comment faire un plan de ferraillage.

Et dans le milieu du BTP c’est AUTOCAD.

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview audio.

 

Quel livre recommanderiez-vous à nos auditeurs pour les pousser à l’entreprenariat et à prendre action ? Et pourquoi ce livre ? Et si ce n’est pas un livre quelle ressource sur Internet ?

Mme Binta Kebou Ndiaye : C’est internet ma ressource. Je suis très curieuse sur l’ordinateur. Quand j’ai quelque chose à chercher, je cherche non pas dans les librairies mais sur Google.

 

 

Pour terminer, merci de donner un conseil à la jeunesse Africaine qui nous écoute partout à travers le Sénégal, à travers l’Afrique et à travers le monde pour la pousser à l’action et à l’entreprenariat.

Mme Binta Kebou Ndiaye : Avant de leur donner un conseil, je vais faire un clin d’œil a mon mari, c’est un ingénieur génie civil, il m’a soutenu, quand il a su que j’aimais le BTP, il m’a encouragé, parce que Best je l’ai créé avec 0 Francs, je me suis installée chez moi, j’ai commencé avec l’ordinateur de mes enfants, les entêtes, le logo je l’ai fait moi même, avec l’aide d’un frère infographe, voilà donc je travaillais chez moi et tout ce que je ne savais pas c’est lui qui me l’apprenais du côté technique, s’il y a des appels d’offre à faire, c’est lui qui me les faits, et je vais soumissionner jusqu’à ce que je gagne mon premier marché , sur le plan financier, il m’aide sur le plan financier parce que je n’avais pas de ressources, donc je le remercie au passage et je lui dis vraiment que j’apprécie son assistance, son aide, ca m’est allé droit au cœur.

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview audio.

Mme Binta Kebou Ndiaye : Ce que je conseille aux jeunes Africains qui veulent entreprendre, surtout aux jeunes filles, c’est qu’il faut oser entreprendre, il faut croire en soi même, parce que si on ne croit pas en soi même on va écouter les gens qui vous diront ce métier la vous ne pouvez pas le faire. Tout ce qui vous tient à cœur, essayez de le concrétiser, c’est un rêve d’enfance et comme le slogan de Best Entreprise le dit il faut « Cimenter vos rêves ».

 

Contacts :

BEST ENTREPRISE.

SCAT URBAM, VILLA N° 12 M, GRAND YOFF – DAKAR

(+221) 33 827 57 06

binta@bestentreprisebk.com

http://bestentreprisebk.com

facebooktwittergoogle_pluslinkedin
By | 2017-04-04T11:32:57+00:00 janvier 31st, 2016|100-Audio-Podcast, Podcasts-EEAction|