096ème Interview | Edith Brou Fondatrice de Edith Brou TV et de La Digitale

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Edith Brou

Cliquez sur le bouton Play pour écouter l’interview

 Télécharger

 

Ma chère amie Edith Brou, Es-tu prête à motiver et à inspirer nos amis Entrepreneurs et aspirants Entrepreneurs à l’action ?

Edith Brou : Oui je suis prête à les inspirer !

Corneille Towendo : Depuis 2009, Edith Brou anime un blog de veille technologique « L’Actu Web d’Edith ». Son blog traite chaque jour essentiellement de l’actualité web, mobile et de l’innovation en Afrique, c’est une véritable passionnée des TIC du web et des médias sociaux avec à son actif plus de 57000 followers sur son compte Twitter.

Egalement activiste web, elle met son énergie et son abnégation au service de la propagation des usages positifs et innovants du web en Afrique francophone. Membre fondatrice de l’Organisation Web AKENDEWA, elle en fut la secrétaire générale de 2009 à 2010 avec à son actif l’organisation du Barcamp Abidjan 2010 avec la présence de Google à Abidjan. Elle est également la cofondatrice du site féminin Africain ayanawebzine.com le premier magazine féminin en ligne ivoirien. En octobre 2014 invité par l’Union Internationale des Télécoms UIT en Corée du Sud, elle a participé pendant trois semaines au programme Young ICT Policy Leaders, en février 2015 l’hebdomadaire Jeune Afrique l’a classé parmi les 50 personnalités qui font bouger la Côte d’Ivoire. Elle fait bouger les lignes en tant que Présidente de l’association des blogueurs de Côte d’ivoire ABCI et Tech-entrepreneur. Elle a aussi pris le virage de la vidéo en devenant une ‘YouTubeuse’ et en créant sa chaine Edith Brou TV. De 2012 à 2016 Edith brou fut Digital manager puis Country manager de People Input Côte d’Ivoire, l’agence digitale Africaine, elle y a dirigé de nombreux projets de conception de site web, développement d’application mobile, de services SMS, d’e-réputation et de gestion de réseaux sociaux pour de nombreuses entreprises sous régionales.

Ma chère amie Edith Brou merci de prendre une minute et de compléter ton introduction et parle nous un peu plus de qui est Edith Brou.

Edith Brou : Edith Brou est un OVNI, une jeune femme qui est passionnée de digital, donc en plus de tout ça j’ai mon projet Les 50 visages de l’Ivoire-Tech que je suis en train de mettre en place, c’est un projet photo et j’ai des sites web de services également qui sont en cours de conception…

Donc moi je me considère comme une digitale lover, on va dire ça comme ça parce que j’aime le digital, j’aime pousser les gens à aimer le digital et j’aime lancer des initiatives dans le digital, j’aime également créer des services dans le domaine du digital…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

Parle-nous à présent de tes initiatives à savoir 50 visages de l’Ivoire-Tech et de tes activités entrepreneuriales en général.

Edith Brou : Le projet Les 50 visages de l’Ivoire Tech est né d’un éveil de conscience parce qu’on a été très ravi de la visite d’ Axelle Lemaire la ministre d’Etat chargée du numérique en France qui est venue en Côte d’Ivoire et qui nous a montré son intérêt pour les acteurs du numérique en Côte d’Ivoire qui a identifié chacun d’entre nous, ce que notre ministère n’a pas réussi à faire et qui est venue également faire la promotion de la French Tech dont également je me sens amicalement concernée parce que j’ai des amis qui sont dans la French Tech et je me suis dit « Waouh y’a la French Tech mais et l’Ivoire Tech ? »…

Donc mon objectif avec ce projet photo c’est d’immortaliser les visages, les portraits grandeur nature de ces personnes, 50 c’est un chiffre symbolique…

Et également à côté un site web pour que ceux qui ne sont pas à Abidjan puissent voir 50 de ces visages sur un site web avec leur biographie et le lien de leur business ou le lien de leur activité et également un magazine spécial, gratuit qui sera diffusé sous peut être 5000 exemplaires…

Y’a Ivoire Tech et en plus de ça il y’a ma chaine YouTube qui est mon média parce que je me positionne comme un média.

Le blog, il y’a eu le blog, il y’a toutes les activités, dans un an je ne serais plus présidente de l’association des blogueurs donc je laisse ma place au fur et à mesure à des personnes au sein de l’association…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

Parle nous à présent de comment est-ce que tu passes tes journées d’entrepreneur ?

Edith Brou : Je dors tard, donc je me lève tard aussi, là maintenant comme j’ai plus de temps pour moi et pour mes enfants, j’essaye de m’occuper d’abord d’eux le matin, de les accompagner à l’école et puis après je commence à me concentrer parce que quand tu as des enfants surtout en bas âge se concentrer à la maison ce n’est pas évident, donc quand ils sont à l’école tu as le temps de te concentrer maintenant sur tes rapports, parce qu’il y’a des rapports à rendre, y’a des articles à écrire, y’a des conférences à assister…

Mais dans la journée j’essaye vraiment de lire et de répondre au maximum de mails, il y’a beaucoup de mails…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

Parle-nous à présent de ce que tu considères comme étant ta plus grande force aujourd’hui en tant qu’entrepreneur ?

Edith Brou : Je pense que c’est ma folie, il faut être un peu folle pour faire tout ça, il faut être un peu passionnée. Je suis passionnée, je suis folle et puis je suis engagée et puis voilà y’a toujours une partie développement personnel, il faut se définir en terme de développement personnel, lire beaucoup dans tout ce qui est dans le développement personnel mais …

Et j’ai une Vision…

La folie, l’engagement, la passion…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

Et quelle serait à l’opposé de ta force, ta plus grande faiblesse en tant qu’entrepreneur ?

Edith Brou : Je pense que c’est mon empathie et puis ne pas savoir dire non, je suis trop empathique, je ressens l’émotion des autres, je vie les difficultés des autres ou les besoins des autres donc des fois je me retrouve à être surprise par des coups bas ou par des personnes en qui tu avais confiance et qui te font des trucs un peu con. Donc c’est surtout mon empathie, ma gentillesse…

Et puis parfois mon manque de rigueur …

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

Raconte-nous l’histoire de ce que tu considères comme étant ton pire moment en tant qu’entrepreneur.

Edith Brou : C’est surtout le manque de financement, je pense que c’est surtout ça parce que tu as des idées et on te demande beaucoup de choses, beaucoup de papiers alors que c’est des personnes ou des structures financières qui semblaient vouloir être intéressées pour t’accompagner et qui au dernier moment changent d’avis ou trainent les pieds et toi tu ne peux pas attendre et tout, et c’est vraiment des moments qui te cassent …

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

Partage avec nos auditeurs une ressource technologique dont tu ne pourrais pas te passer aujourd’hui.

Edith Brou : C’est mon téléphone, mon ordinateur…

Je gagne du temps avec mon téléphone qui est mon assistant, mon secrétaire, qui est mon ami …

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

Quel livre recommanderais-tu à nos auditeurs pour les pousser à l’entreprenariat et à prendre action ? Et si ce n’est pas un livre quelle ressource ?

Edith Brou : Mon livre préféré, mon livre qui a créé le déclic c’est Père riche, père pauvre de Robert Kiyosaki

C’est vraiment le meilleur des livres…

Il y’a également La semaine de 4 heures de Timothy Ferriss qui est excellent franchement je vous le recommande…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

Pour terminer, merci de donner un conseil à la jeunesse Africaine qui nous écoute un peu partout à travers l’Afrique et à travers le monde.

Edith Brou : Ne vous sous-estimez pas parce que vous n’avez pas encore pris conscience de votre pouvoir et de ce que vous êtes capable de faire en fait, on est près de 70% de jeunes sur le continent, ça fait beaucoup de millions de jeunes, des bras actifs, vous êtes capable de réussir ce que vous voulez si le voulez. Ne donnez pas de pouvoir à des personnes qui n’en ont pas sur vous en fait, et c’est ce qu’on remarque, je veux dire ce sont nos gouvernants, des personnes plus vieilles et forcément plus avisées qui prennent les décisions mais souvent on se laisse brimer en tant que jeune parce qu’on nous dit qu’on n’a pas les capacités, on n’a pas le potentiel pour accomplir certaines choses, non la jeunesse Africaine est brillante, elle est active, elle est colorée, elle est créative surtout et croyez que c’est vous qui êtes l’avenir, vous n’êtes même pas l’avenir vous êtes le présent …

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

CONTACTS :

https://twitter.com/edithbrou

https://www.facebook.com/Edith-Brou-169141213106583/

https://www.linkedin.com/in/edithbrou

edithbrou@gmail.com

 

facebooktwittergoogle_pluslinkedin
By | 2017-04-04T08:41:22+00:00 décembre 24th, 2016|100-Audio-Podcast, Podcasts-EEAction|