092ème Interview | Israël Yoroba GUEBO Fondateur de E-Voir

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Israël Yoroba GUEBO

Cliquez sur le bouton Play pour écouter l’interview

 Télécharger

 

Mon cher ami Israël Yoroba Guébo, Es-tu prêt à motiver et à pousser nos amis Entrepreneurs et aspirants Entrepreneurs à l’action ?

Israël Yoroba GUEBO : Oui je suis prêt à les pousser à l’action et à l’entreprenariat !

Corneille Towendo: Israël Yoroba GUEBO est journaliste et blogueur, spécialiste des nouveaux médias, formateur et consultant en communication digitale. Il est diplômé de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille.

Il a été désigné Meilleur Blogueur Francophone en 2008 à Bonn en Allemagne.Meilleur blog de journaliste d’Afrique de l’Ouest en 2009 à Dakar au Sénégal et Lauréat Harubuntu en 2011 à Bruxelles en Belgique. Et ce pour ses actions dans le secteur de la communication en faveur de sa communauté.

Israël Yoroba GUEBO, a travaillé pendant 6 ans comme correspondant pour le site web de TV5.org. Il a été le 1er observateur de France 24 en 2009 à Abidjan et a fait un bref passage à RFI dans l’émission l’atelier des médias en 2011.

« Yoro » est l’initiateur et le promoteur des Avenues, sites d’informations de proximité, présent désormais dans huit (08) pays africains. A Côté des Avenues, Israël lance en 2013 la première Web radio d’information en Côte d’Ivoire : Classe Fm (www.classe.fm)

Guébo a été le coordonnateur de « Ouest Afrika Blog », un projet qui couvre cinq (05) pays (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Togo) et dont le but est d’une part de « délocaliser » l’information des radios communautaires et d’autre part d’initier des journalistes et animateurs des radios communautaires à la pratique du web dans leur métier.

A 34 ans, Israël Yoroba GUEBO dirige « E-Voir » une agence de webmarketing et de solutions médias, lancée en 2011. Auteur du livre « La Vie comme Elle Va » et de « Compagnie Caïman », il est chargé de cours en « Web Journalisme » à Abidjan et dans des écoles de journalisme de plusieurs pays d’Afrique.

Il est le Secrétaire Adjoint chargé de la formation et de l’auto régulation au sein du bureau exécutif du REPPRELCI (Le réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire).

MON CHER AMI ISRAËL YOROBA GUEBOMERCI DE PRENDRE UNE MINUTE ET DE COMPLÉTER TON INTRODUCTION ET PARLE NOUS UN PEU PLUS DE QUI EST ISRAËL YOROBA GUEBO .

Israël Yoroba GUEBO : C’est compliqué parce que cette biographie résume un peu bien toute ma vie, ce que je pourrais compléter c’est dire que je suis également consultant en communication digitale et je travaille avec des institutions, des personnalités politiques que j’accompagne dans leurs visibilités numériques ou dans leur e-réputation, je fais également des formations pour des institutions notamment le service web de la présidence, le cabinet du président de l’assemblée nationale ivoirienne, l’Assemblée nationale du Togo, l’Assemblée nationale du Bujumbura au Burundi et le Sénat de Libreville au Gabon. Donc je forme un peu les parlementaires sur la question de la communication parlementaire et les nouveaux outils, les nouveaux medias notamment les réseaux sociaux, je suis passionné de musique, arrangeur et musicien.

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

Parle-nous à présent de ton entreprise E-Voir.

Israël Yoroba GUEBO : E-Voir, on a joué sur le mot Ivoire comme Côte d’Ivoire en utilisant le E pour remplacer le I parce qu’on est dans du digital et E comme E-Commerce, E comme Email donc E-Voir. C’est une agence de Stratégies Digitales qui a été créée en 2011 et qui aujourd’hui célèbre d’ailleurs sa 5ème année en 2016 et qui est spécialisée dans tout ce qui est accompagnement, campagne digitale, communication digitale, mais avec un fort accent sur les médias parce que en général ceux qui sont dans cette agence ont un fort penchant pour le journalisme et pour les médias.

On a quatre directions, une direction de la formation puisqu’on a axé la plupart de notre stratégie sur la formation…

On a une direction artistique…,

On a une direction des projets…,

Et puis enfin on a une direction de la production qui est chargée de tout ce qui est production audio-visuelle…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

PARLE-NOUS À PRÉSENT DE CE QUE TU CONSIDÈRES COMME ÉTANT TA PLUS GRANDE FORCE EN TANT QU’ENTREPRENEUR ?

Israël Yoroba GUEBO : Je pense que je suis un passionné, je suis un gros passionné et j’ai toujours voulu faire les choses qui me plaisent. Pour moi, je ne fais pas quelque chose tout de suite pour gagner de l’argent et je pense que cette passion est une force et je considère comme force cette la volonté de partager …

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

ET QUELLE SERAIT À L’OPPOSÉ DE CETTE FORCE, TA PLUS GRANDE FAIBLESSE EN TANT QU’ENTREPRENEUR ?

Israël Yoroba GUEBO : Je pense que ma plus grosse faiblesse c’est de ne pas être un businessman dans l’âme, c’est de ne pas penser rentabilité tout de suite, c’est de ne pas penser argent tout de suite. Oui c’est une faiblesse ce qui fait que par exemple quand j’initie un projet la première question que je me pose c’est combien de jeunes seront employés, combien de jeunes vont bénéficier d’une formation, combien de personnes vont pouvoir utiliser cela demain pour s’en sortir, un « vrai » businessman poserait la question « combien ça va me rapporter tout de suite » …

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

QUEL EST LE MOMENT LE PLUS DIFFICILE QUE TU PENSES AVOIR VÉCU EN TANT QU’ENTREPRENEUR ?

Israël Yoroba GUEBO : Je pense que c’est les deux ou trois premières années de lorsqu’on a lancé notre entreprise, on était cinq à avoir lancé l’entreprise…

On avait un ordinateur pour nous 5 plus notre assistante ça fait 6…

On a commencé dans le garage de mon père ensuite après on a déménagé…

Mais il y’a des moments où c’était difficile d’avoir de quoi manger à midi parce que pendant les 3 ans on a refusé de se faire payer, on a décidé de faire notre part de sacrifice, on a travaillé mais vraiment dure, d’arrachepied, on a dormi parfois deux heures par nuit, on a fait parfois des veillées, parfois on marchait pour aller à la maison, parfois on prenait juste un repas par jour. Mais bizarrement ça nous plaisait, on avait vraiment du plaisir à travailler et à voir notre entreprise grandir au fur et à mesure jusqu’à ce qu’un jour on ait un super gros marché…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

PARTAGE AVEC NOS AUDITEURS CETTE RESSOURCE TECHNOLOGIQUE DONT TU NE POURRAIS PAS TE PASSER AUJOURD’HUI.

Israël Yoroba GUEBO : Mon ordinateur, la connexion internet et mon téléphone !

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

QUEL LIVRE RECOMMANDERAIS-TU À NOS AUDITEURS POUR LES POUSSER À L’ENTREPRENARIAT ET À PRENDRE ACTION ? ET SI CE N’EST PAS UN LIVRE QUELLE RESSOURCE ?

Israël Yoroba GUEBO : J’ai deux choses à leur proposer, le premier est un livre, le deuxième est un film. Je vais conseiller de lire « L’audace d’espérer » de Barack Obama…

Je recommanderais également un film qui s’appelle Facing the giants

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

POUR TERMINER, MERCI DE DONNER UN CONSEIL À LA JEUNESSE AFRICAINE QUI NOUS ÉCOUTE UN PEU PARTOUT À TRAVERS L’AFRIQUE ET À TRAVERS LE MONDE.

Israël Yoroba GUEBO : C’est très difficile de donner un conseil à un entrepreneur. Je le dis toujours parce que je pense que l’entreprenariat c’est comme le mariage et à chacun de faire sa propre expérience. On peut donner des outils mais l’entreprenariat quand on si lance c’est comme une femme qu’on découvre, on peut avoir écouté les conseils des parents, on peut avoir écouté les conseils des amis, on peut avoir regardé ce qui marche chez l’autre mais c’est au fil de son expérience qu’on apprendra, ce qui est claire c’est que lorsqu’on a une vision, lorsqu’on a une volonté d’épouser une femme on y va quels que soient les difficultés qui arrivent après …

Et il faut se poser 2 questions et c’est par ça que je vais finir :

Est ce que je vais à l’entreprenariat par souci de mode parce que c’est le truc à la mode actuellement…

Ou bien est ce que je vais à l’entreprenariat parce que il y a un besoin pour une communauté donnée et je pense avoir une idée innovante pour répondre à ce besoin-là…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

CONTACTS :

http://e-voir.net/

http://yoroba.net/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Israël_Guébo

https://www.linkedin.com/in/yoroba

https://twitter.com/yoroba

https://www.instagram.com/isyoroba/

https://www.facebook.com/israelyoroba

facebooktwittergoogle_pluslinkedin
By | 2017-04-04T08:44:03+00:00 décembre 19th, 2016|100-Audio-Podcast, Podcasts-EEAction|