076 – Ismaël Mamoudou Tanko Fondateur de TIM AGRO Sarl

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Cliquez sur le bouton Play pour écouter l’interview

 Télécharger

Mon cher ami Ismaël Mamoudou Tanko, Es-tu prêt à motiver et à inspirer nos amis entrepreneurs et aspirants Entrepreneurs à l’action ?

Ismaël Mamoudou Tanko : Bonjour à tous les auditeurs et à tous les lecteurs, c’est un réel plaisir pour moi parce que mon expérience j’aime la partager, j’aime quelle puisse servir aux autres parce que je veux voir une nouvelle classe d’entrepreneurs africains, parce que je veux voir beaucoup plus de jeunes africains qui s’engagent dans le domaine de l’entreprenariat donc c’est avec plaisir que je vais partager cette expérience.

Ismaël Mamoudou Tanko est un jeune entrepreneur togolais né en 1984, il a fait la maternelle au Cours Montessori à Abidjan, du primaire jusqu’à l’université à Lomé au Togo. Il a fait un master en entreprenariat à l’université Sfax de Tunisie, il est boursier aussi du programme YALI (Young African Leaders Initiative). Il a été adjoint au directeur exécutif de l’association des grandes entreprises du Togo de 2009 à 2012. Depuis 2012 il est le gérant du club de sports et loisirs British School of Lomé, il est aussi le fondateur de TIM AGRO Sarl qui a pour site www.timagro.com fondé depuis mars 2014.

 

2mn 36s

Mon cher ami Ismaël Mamoudou Tanko merci de prendre une minute et de compléter ton introduction et parle nous un peu plus de qui est Ismaël Mamoudou Tanko.

Ismaël Mamoudou Tanko : Ismaël Mamoudou Tanko est un jeune entrepreneur togolais, fils unique du côté de ma mère mais j’ai beaucoup de frères et sœurs du côté de mon père. Je dirais que j’ai démarré l’entreprenariat il y a 16 ans environ quand j’étais en classe de seconde avec un capital de 1000 francs CFA sur insistance et incitation de ma mère, donc j’ai commencé en tant que vendeur de papier mouchoir en classe et petit à petit je suis passé de vendeur de papier mouchoir à photographe, je suis passé à vendeur de jus de fruits tout ça pendant que je faisais le lycée et puis ensuite à l’université j’ai continué avec la photographie et dès que j’ai fini l’université j’ai créé ma première entreprise formelle qui s’appelle TIM Services qui au départ devait rendre des services de comptabilités de gestion aux petites et moyennes entreprises mais qui a commencé simplement par rester dans le domaine informatique simplement parce que je trouvais que j’étais trop jeune pour que des entreprises aient assez confiance en moi pour me confier une assistance comptable parce que j’avais 21 ans…

Donc après TIM Services j’ai racheté un autre business Center d’un ami à moi ça c’était en 2012 et puis après le rachat de cette entreprise-là, en 2014 j’ai créé TIM AGRO Sarl…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

6mn 37s

Parle-nous à présent de tes différentes entreprises et de ton entreprise TIM AGRO Sarl.

Ismaël Mamoudou Tanko : Premièrement comme je l’ai dit, première entreprise formelle c’était TIM Services, il n’y avait pas de services de traitement de texte et surtout d’impression à moindre coût, en ce moment c’était en 2008 à Lomé les impressions coutaient 300 francs la page en noir et blanc, quand j’ai commencé mon entreprise je faisais les impressions à 50 francs. J’étais dans un coin perdu de Lomé mais tout le monde s’arrangeait pour venir …

C’est une entreprise qui m’a beaucoup aidé, elle m’a permis de voyager, elle m’a permis d’apprendre à parler anglais…

Ça m’a permis de plus tard démarrer ou de racheter une autre entreprise dont j’avais parlé…

Et TIM AGRO Sarl pour en revenir est une entreprise agroalimentaire et de façon fondamentale nous transformons du maïs en farine de maïs, parce que la farine de maïs est l’aliment de base de la population togolaise, tout le monde en consomme…

Donc farine de maïs premier service ou premier produit de TIM AGRO, ensuite de la purée de tomate…

Maintenant en plus de ces deux produits là nous avons démarré une initiative qui est celle la de créer un réseau de distribution… 

Voici un peu ce que Tim Agro fait, nous avons débuté en 2014 avec 3 employés, aujourd’hui nous sommes à une soixantaine d’employés, et nous sommes confiants que l’avenir est prometteur …

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

Aujourd’hui tu es un chef d’entreprise et aussi employé d’une autre entreprise, comment est-ce que tu gères cela ?

Ismaël Mamoudou Tanko : C’est vrai, je suis employeur et employé en même temps, c’est un peu compliqué à gérer parce que j’ai à répondre à des obligations du côté de mon employeur mais j’ai à répondre à des obligations du côté de mon entreprise. C’est beau de dire que je veux être mon propre employeur mais en général je pense que dans nos environnements c’est assez compliqué, moi le premier avantage que je trouve à être employé et employeur à la fois c’est que ça me permet d’avoir accès à du financement c’est-à-dire qu’au Togo les banques refusent de prêter de l’argent aux jeunes entrepreneurs…

Mais en tant qu’entrepreneur tu dois nécessairement trouver de l’argent pour faire tourner ton entreprise et moi aujourd’hui ce que je fais c’est que, parce que je suis salarié quelque part, je prends des crédits sur mon salaire que j’injecte dans mon entreprise donc ce qui me permet de pallier le problème de financement un tant soit peu…

Maintenant sur le volet opérationnel, c’est qu’aujourd’hui je me suis entouré quand même d’un certain nombre de personnes qui me rendent compte, à qui je délègue les taches…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

19mn 02s

Parle-nous à présent de ce que tu considères comme étant ta force en tant qu’entrepreneur et qui te permet d’accomplir tout ceci ?

Ismaël Mamoudou Tanko : Je pense que l’élément ou l’un des éléments principaux c’est que j’ai beaucoup de courage parce que les choses sont extrêmement difficiles il faut le dire, mais je considère que c’est possible d’avancer, je considère que c’est possible de s’en sortir et souvent je prends exemple sur d’autres entrepreneurs, sur d’autres entreprises …  

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

21mn 11s

Et à l’opposé de ta force qu’est-ce que tu considères comme étant ta faiblesse en tant qu’entrepreneur ?

Ismaël Mamoudou Tanko : Je dirais que l’une de mes faiblesses c’est que j’oublie beaucoup et donc je suis bien obligé de tout noter, si je ne note pas c’est que c’est la catastrophe…

Un ami m’a offert un livre que j’adore et le titre c’est : La bible de l’efficacité professionnelle…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

24mn 10s

Raconte-nous l’histoire du moment le plus difficile que tu as eu à vivre en tant qu’entrepreneur.

Ismaël Mamoudou Tanko : Bon il y en a eu beaucoup …

Je dirais que c’est lié à l’activité de TIM AGRO, c’est-à-dire que TIM AGRO nous vendons à crédit et nous avons des saisons de livraison de nos clients, donc vous avez une semaine par exemple pendant laquelle vous recevez 150, 200, 300 commandes de clients qu’il faut livrer dans les 3, 4, 5 jours, alors il m’est arrivé qu’un des départements chez moi ait fait une mauvaise prévision, c’est-à-dire qu’ils ont surévalué la prévision d’achat et les achats ont été faits et quand les achats ont été faits il s’est fait qu’il y a une certaine quantité de produit qui n’ont pas été vendus … 

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

30mn 18s

Partage avec nos auditeurs une ressource technologique dont tu n’aimerais pas te passer aujourd’hui.

Ismaël Mamoudou Tanko : Pour moi c’est WhatsApp, parce que je gère aujourd’hui mon entreprise à partir de mon téléphone …

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

36mn 58s

Quel livre recommanderais-tu à nos auditeurs pour les pousser à l’entreprenariat et à l’action ? Et si ce n’est pas un livre quelle ressource ?

Ismaël Mamoudou Tanko : Je recommanderais deux livres …

Le premier c’est La bible de l’efficacité professionnelle (Richard Bourrelly)…

Le second c’est un livre qui permet à tout entrepreneur de modéliser son entreprise sur une page, cette page dont je parle s’appelle le Business model canvas et le livre même c’est Business model generation

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

38mn 09s

Pour terminer mon cher ami Ismaël Mamoudou Tanko, quel est ce conseil là que tu as pour la jeunesse Africaine qui nous écoute un peu partout à travers l’Afrique et à travers le monde ?

Ismaël Mamoudou Tanko : Première chose, certains africains ne sont pas encore conscients du fait qu’il y’a des opportunités inexploitées chez nous. Il faut ouvrir les yeux, il faut ouvrir les oreilles, il faut regarder autour de nous, il faut écouter pour desceller les opportunités et je dis toujours que pour trouver une bonne idée, posons-nous la question de savoir quel est ce besoin vital là dont les gens ne peuvent pas se passer, quand la personne à besoin de cette chose elle ne peut pas dire « demain je vais l’acheté », elle est obligée de l’acheter en même temps.

Deuxième chose qui est un peu liée à ce que je viens de terminer c’est que pour moi aujourd’hui l’argent n’est pas nécessairement le problème en Afrique. Les entrepreneurs disent toujours que j’ai telle idée mais je n’ai pas d’argent pour la réaliser, pour la concrétiser mais je pense que l’argent n’est pas nécessairement le problème, c’est beaucoup plus l’idée qui est le problème et votre capacité à innover…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

CONTACTS :

Ismael.tanko2@gmail.com

Ismael.tanko@timagro.com

Tél, WhatsApp : +228 90 08  61 54

http://www.timagro.com

pea.yalitogo.org

facebooktwittergoogle_pluslinkedin
By | 2017-04-04T12:34:39+00:00 novembre 16th, 2016|100-Audio-Podcast, Podcasts-EEAction|