071 – Nadia Karimu Fondatrice de la marque NadiaKA

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Nadia Karimu

Cliquez sur le bouton Play pour écouter l’interview

 Télécharger

Ma chère amie Nadia Karimu, Es-tu prête à motiver et à inspirer nos amis Entrepreneurs et aspirants Entrepreneurs à l’action ?

Nadia Karimu : Bonjour ! Oui totalement prête.

Nadia Karimu est née le 24 Décembre 1977 à Lomé d’un père Togolais Nigérian et d’une mère Togolaise. Elle a passé tout son cursus scolaire à Lomé et a obtenu un BTS en maintenance informatique. Après avoir travaillé dans différentes boites informatiques puis à DHL International Togo, elle décida de s’adonner totalement à sa première passion qui est la mode pour mieux asseoir sa structure NadiaKa.

1mn 20s

Ma chère amie Nadia Karimu merci de prendre une minute et de compléter ton introduction et parles un peu plus de qui est Nadia Karimu.

Nadia Karimu : Nadia Karimu c’est une créatrice de mode Togolaise, je suis mariée, mère de deux enfants, deux petits garçons, j’ai créé ma marque NadiaKA depuis l’année 2003 et donc nous enregistrons au moins 13 ans d’existence actuellement.

 

2mn 07s

Parle-nous un peu plus de ta structure NadiaKA. 

Nadia Karimu : Alors l’avant NadiaKA c’est que Nadia Karimu aimait depuis son enfance la mode, j’aimais créer pour mes propres tenues de fêtes et puis pour des amies ensuite et à un moment donné à Lomé il n’y avait pas d’écoles de stylisme, d’écoles de création de mode donc nous étions dans un cursus un peu orienté et nous avons choisi la maintenance informatique qui était une deuxième passion pour nous. Alors entré dans la vie active nous avons commencé par économiser pour assoir la marque NadiaKA qui était un vieux rêve parce que les créations que nous faisions par rapport à nos propres tenues plaisaient bien aux gens, aux amis et à tout l’entourage et donc ils m’encourageaient à quand même en faire une marque et lancer ça pour de bon, donc pendant toute ma carrière d’informaticienne et commerciale par la suite j’ai eu le temps d’épargner assez pour qu’en même lancer à partir de 2003 la marque NadiaKA et donc NiadiaKA a vu le jour comme ça avec comme objectif de présenter du prêt à porter fait dans les matières Africaine et puis au style Africain…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

6mn 08s

Parle nous un peu de comment est-ce que tu gères tes journées d’entrepreneur.  

Nadia Karimu : Disons que le showroom présente déjà des habits en prêt à porter confectionnés ici made in Togo et donc l’entreprise est structurée à deux niveaux, il y à l’atelier de production et puis le showroom ici, la boutique de vente en prêt à porter et donc je passe mes journées à faire carrément la matinée en atelier et à faire de la recherche aussi…

Et puis je reçois les clients en après-midi à la boutique, au showroom soit pour des conceptions de modèles bien définis parce qu’il y a des gens qui veulent du sur-mesure, des créations faites totalement pour eux…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

8mn 10s

Parle-nous à présent de ce que tu considères comme étant ta plus grande force aujourd’hui en tant qu’entrepreneur ?

Nadia Karimu : Ma plus grande force, je dirais que c’est le mental, je ne me laisse pas facilement abattre. Des difficultés on en rencontre tout le temps mais j’ai un moral de gagnante si je peux me permettre donc à chaque difficulté je transforme ça en opportunité, à des choses à améliorer et donc j’avance, ça déjà ça me permet de continuer et de faire face à tout ce qu’on peut avoir comme éventuelle difficulté …

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

9mn 22s

Et quelle serait à l’opposé de la force, qu’est ce tu considères comme étant ta plus grande faiblesse en tant qu’entrepreneur ?

Nadia Karimu : Peut être parfois je suis un peu partout, je prends trop de temps à faire tout à la fois et donc il me faut beaucoup plus d’organisation. C’est vrai que ce n’est pas facile parce que il faut pouvoir déléguer mais il faut être sure aussi de la personne à qui on veut déléguer et c’est ça le gros problème qu’on rencontre et ça fait que je suis un peu partout à suivre toute la chaine et ça ne laisse pas forcément le temps d’être assez posé et de me concentrer sur une seule étape…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

12mn

Raconte nous l’histoire de ce que tu considères comme étant ton pire moment en tant qu’entrepreneur.

Nadia Karimu : J’avais décidé comme je vous l’ai dit en 2009 de raccrocher de DHL et de travailler pleinement pour NadiaKA, alors coup du destin je ne sais pas on avait décidé aussi de déplacer le lieu sur le grand boulevard… pour donner plus de visibilité à la boutique. Il c’est qu’exactement en c’est moment là, juste après avoir démangé il y avait de grands travaux sur la route et donc pendant 9 mois la route était bloquée, pas d’accès pour les voitures …

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

14mn

Parle-nous à présent de cette ressource technologique dont tu ne pourrais pas te passer aujourd’hui.

Nadia Karimu : J’aime aller beaucoup sur internet, actuellement pour communiquer avec mes clients et le reste du monde j’essaye d’être en permanence sur Facebook et sur WhatsApp …

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

15mn 05s

Quel livre recommanderais-tu à nos auditeurs pour les pousser à l’entreprenariat et à agir dans leur vie ? Et si ce n’est pas un livre quelle ressource ?

Nadia Karimu : En termes de livre je leur recommanderais un auteur Africain, c’est Hermann H. CAKPO, son livre << Battez-vous pour vos rêves >> ça m’inspire beaucoup, je lis et ça me permet de mieux m’organiser et d’avoir des étapes à poursuivre et des objectifs à atteindre …

Cultiver le positivisme et le mental de gagnant…

Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

17mn 22s

Pour terminer, merci de donner un conseil à la jeunesse Africaine qui nous écoute un peu partout à travers l’Afrique et à travers le monde.

Nadia Karimu : D’avoir des objectifs, des buts dans leur vie, des objectifs à poursuive et de tout faire pour les atteindre et pour les atteindre il faut beaucoup de travail, beaucoup d’abnégation et de la persévérance parce que sans la persévérance on n’y arrive pas, parfois on est tout près du but si on abandonne on rate beaucoup de chance, donc je leur conseil de persévérance et beaucoup beaucoup de travail !

CONTACTS :

https://www.facebook.com/nadiaka.togo

https://www.facebook.com/nadiakavetements

http://www.nadiaka.com/

Adresse : 2283, Bd. du 13 Janvier,

                  08 BP 8136 Lomé – Togo

Tél : +228 90 10 14 14 / WhatsApp : +228 99 10 14 14

Email : nadiaka@caramail.com

facebooktwittergoogle_pluslinkedin
By | 2017-04-04T10:35:56+00:00 novembre 6th, 2016|100-Audio-Podcast, Podcasts-EEAction|