057 – Nadege Akanho fondatrice de AFroshine sur EEAction

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Cliquez sur le bouton Play pour écouter l’interview

 Télécharger

 

Ma chère amie Nadege Akanho, Es tu prête à motiver et à pousser nos amis Entrepreneurs et aspirants Entrepreneurs à l’action ?

Nadege Akanho : Oui je suis prête à motiver pour l’entreprenariat.

 

Ma chère amie Nadege Akanho est née à Cotonou le 22 Novembre 1992. Elle obtenu un master 2 en droit des affaires et en propriété intellectuelle à Paris. Elle suit présentement une formation en Notariat et elle est cofondatrice de AfroShine. 

Ma chère amie Nadege Akanho, merci de prendre une minute et de compléter ton introduction et parles nous un peu plus de qui est Nadege Akanho et parle nous à présent de ton entreprise AfroShine.

 

2mn 21s :

Nadege Akanho :

AfroShine c’est notre marque à nous, ma sœur et moi, franchement aujourd’hui on a 100 milles fans et on l’a fait en l’espace d’une année, et c’est ce qui vraiment nous réjouit beaucoup. Et aujourd’hui c’est une marque qu’on essaie de faire connaître un peu sur le plan international, parce que à Cotonou on est connue … Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

Afroshine est né en 2014, à la base c’était déjà un projet avec notre maman qui est Designer de pagnes, parce qu’elle est dans le textile depuis une trentaine d’année. L’idée c’était de prendre la relève en fait. Moi j’étais plus impliquée parce que moi je disais à chaque fois moi je ne veux pas rester en occident, je ne veux pas rester à l’extérieur, moi je veux rentrer et travailler avec elle…  

 Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

5mn 32s :

Nadege Akanho :

Ma mère est attachante, donc elle nous Booste vraiment, parce qu’elle nous donne des idées, par exemple par rapport aux tissus, ce sont les choses qu’elle a dans sa boutique, c’est ça qu’on utilise, ce sont ses tissus qu’elle crée qu’on utilise. Donc lorsqu’elle veut sortir un truc, elle nous dit voilà tel tel truc, voilà tel échantillon, est ce que vous pouvez avoir une idée pour la prochaine collection, donc elle nous aide beaucoup.    

 Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

06mn 16s :

Et comment se passent tes journées d’entrepreneur Nadège Akanho ?

Nadège Akanho :

Ce n’est pas facile du tout, parce que d’abord il faut se réveiller tôt et ce n’est pas facile de gérer des ouvriers à Cotonou…

Il faut tout le temps être en innovation, être créative, faire de nouvelles choses…

 Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

07mn 07s :

Et qu’est ce que tu considères comme étant ta plus grande force en tant qu’entrepreneur Nadege Akanho ?

Nadege Akanho :

Ma plus grande force c’est la persévérance.

 Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

07mn 54s :

Et à l’opposé de ta force, qu’est ce que tu considères comme étant ta plus grande faiblesse en tant qu’entrepreneur ?

Nadege Akanho :

L’impatience et la rigueur…

 Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

9mn 30s :

Qu’est ce que tu considères comme étant le pire moment que tu as vécu en tant qu’entrepreneur Nadege Akanho et comment est ce que tu l’as surmonté ?

Nadege Akanho :

En tant qu’entrepreneur je pense que c’est cette année, à 2 semaines après l’ouverture de la boutique. L’inauguration, l’ouverture de la boutique a vraiment impressionné les gens, parce que la boutique déjà, c’était quelque chose de diffèrent par rapport à ce que les gens voyaient à Cotonou. Il y a beaucoup de personnes qui ont vu les photos et les vidéos sur internet et ils se sont précipités pour venir voir ce que ça donnait et ils ont apprécié.

Mais ce qui a été dure les 2 semaines d’après c’est que sur 4 ouvriers que j’avais engagé, j’en ai perdu 3 alors que j’avais une cinquantaine de commandes, et ça a vraiment été difficile surtout le fait de toujours vouloir faire les choses dans le temps et de satisfaire les clients…

 Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

11mn 19s :

Quelle est cette ressource technologique dont tu ne peux pas te passer et qui t’aide beaucoup dans ta vie entrepreneuriale aujourd’hui ?

Nadege Akanho :  C’est mon téléphone, tout est dedans, c’est mon répertoire, c’est mon carnet de notes, c’est mon catalogue, toutes mes créations, tout. Mon téléphone est vraiment précieux pour moi.

 Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

Quel est ce livre ou cette ressource qui te motive et te pousse à l’action, moi par exemple je suis un grand fan des vidéos de développement personnel sur YouTube, toi quelle est cette ressource qui te permet de te motiver et de t’inspirer ?

Nadege Akanho : C’est un livre qui s’appelle « le jeu de la vie ». Et l’auteur c’est Florence Scovel Shinn.

 Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

14mn 02s :

Pour terminer, quel est ce conseil la que tu as pour la jeunesse Africaine qui nous écoute partout à travers l’Afrique et à travers le monde ?

Nadege Akanho : Mon premier conseil c’est de croire en soi et quel qu’en soit ce que d’autres gens pourront penser de votre idée, de vous même d’ailleurs, il faut forcement faire une rétrospection sur soi même, une bonne analyse.

Et la deuxième chose c’est de mettre Dieu dans toutes ses actions, c’est quelque chose de très important. Dieu est le meilleur juge déjà, Dieu est le meilleur conseiller…

 Pour découvrir plus, merci d’écouter l’interview.

 

Contacts :

https://www.facebook.com/afroshine.co/

http://www.etsy.com/fr/shop/AFROSHINE

+229 61 01 76 01

afroshine@yahoo.fr

facebooktwittergoogle_pluslinkedin
By | 2017-04-04T11:05:07+00:00 juillet 4th, 2016|100-Audio-Podcast, Podcasts-EEAction|