046 – Mr Ibrahima Ba de IAS INTERNATIONAL sur EEAction

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Cliquez sur le bouton Play pour écouter l’interview

 Télécharger

Mr Ibrahima Ba, êtes vous prêt à motiver et à pousser nos amis Entrepreneurs et aspirants Entrepreneurs à l’action ?

Mr Ibrahima Ba : Bonjour cher ami, c’est toujours un plaisir de partager parce que la c’est très important. Et ce serait aussi un très grand plaisir de partager et puis de pousser quand même, et de donner parce que là je pense que c’est très important de pouvoir partager entre nous. Parce qu’on a capitalisé énormément de choses qui font que le partage s’impose aujourd’hui. Je vous remercie.

 

Mr Ibrahima Ba est né à Tambacounda. Il est directeur de systèmes d’information, ingénieur Système et réseau, ingénieur Cisco certifié, consultant TIC, expert en sécurité informatique et formateur en nouvelle technologies. Il est aussi le fondateur de IAS International, une société d’étude et d’ingénierie en Informatique.

 

 

Mon cher ami Ibrahima Ba, merci de prendre une minute et de compléter votre introduction et parlez nous un peu plus de vous.

Mr Ibrahima Ba : Très bien cher ami, une petite remarque, je suis né à Tambacounda, on me taquine très souvent, on me dit que je ne suis pas Dakarois, mais je suis très fier d’être de Tambacounda. Mon père est ingénieur en aéronautique civile alors il a été affecté à Tambacounda, et juste 1 mois avant sa fin de mission, je suis né à Tambacounda et 1 mois après nous sommes retournés à Dakar, donc je suis de Tambacounda et il faut que j’y retourne.

De 2008 à 2015, j’occupais la fonction de Directeur de Système d’information de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, d’une très grande envergure, une très grande dimension. Où quand même on a eu à faire beaucoup de choses. Parce que quand même du point de vue innovation…

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.

 

Parlez nous un peu de comment vous êtes entré dans le monde de l’Entreprenariat et parlez nous de votre compagnie IAS International

Mr Ibrahima Ba : Très bien. Merci beaucoup. J’ai toujours été une personne qui a toujours pensé que ma place n’a jamais été derrière un bureau. Lorsque j’étais plus jeune, en classe de terminale et a l’université, il y avait des maisons en construction du côté de liberté 6, et un jour je passais devant une de ces maisons en construction et je tentai ma chance et demanda à un des Mr en charge s’ils n’avaient pas besoin de main d’œuvre ? Il me demanda, tu es maçon je lui ai dit non, mais j’ai envie de travailler. Il me dit Ok mais c’est 800 fr CFA par jours et je lui répondis pas de problème. Et la journée commençait à 8h et se terminait à 16h. Et après quelques temps la paye est passée à 1200. Le mois suivant j’étais au marché industriel avec un Chinois qui exportait du poisson et je suis venu lui proposer mes services et je travaillais avec lui de 17h à 22h30. Et j’avais 2500 par jours et pendant 2 mois. En plus du travail de maçonnerie. Cet argent me permettait d’acheter mes fournitures, mes jeans five one, mes cebago, bien que mon père était bien assis, mais j’étais toujours le genre à ne pas dépendre de, à ne pas tendre la main ….

Et donc IAS est né de ce dynamisme, de ce vouloir de toujours voler de ses propres ailes.

A la fin de mes études, j’ai capitalisé, j’ai obtenu des postes de direction, et après j’ai réfléchir et je me suis dit qu’est ce que je fais la, qu’est ce que les autres ont de plus que moi. Ils ont juste migré de l’informel au formel, ils se sont chercher des portes et des fenêtres, ils ont aménagé des bureaux et ils t’ont appelé pour venir travailler pour eux…

Alors j’ai eu l’idée de mettre en place IAS International qui est une société d’étude et d’ingénierie en Informatique.

Très rapidement j’ai le marché du Ministère de la Femme, j’ai eu le contrat de la…                                                                                                                      

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.

 

Parlez nous à présent de ce que vous considérez comme étant votre plus grande force en tant qu’entrepreneur Ibrahima Ba ?

Mr Ibrahima Ba : Je suis perfectionniste, j’aime beaucoup être sur le terrain avec les gens ;

  • D’abord pour ne pas trop désapprendre
  • Pour toujours être en phase de la technologie
  • Pour ne pas me baser sur des rapports que les autres ont fait qui peuvent être exacts ou erronés.

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.

 

 

Et quelle serait à l’opposé de la force, ta plus grande faiblesse en tant qu’entrepreneur

Mr Ibrahima Ba : Je responsabilise beaucoup trop.

Et l’autre faiblesse c’est que je ne sais pas comment charcuter les gens.

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.

 

 

Racontez-nous l’histoire de ce que vous considérez comme étant votre pire moment en tant qu’entrepreneur Ibrahima Ba.

Mr Ibrahima Ba : Je me rappelle du jour où j’ai eu un très grand marché et c’est un marché de l’état, l’état ne te fait pas d’avance, alors là un très grand marché pour me taire du montant. Je suis venu au niveau de ma banque, il y a la lettre du marché, il y a le bon de commande, il y a vraiment tout, je viens au niveau de ma banque, et je lui demande un acompte, pour pouvoir exécuter ce marché là, un marché sur lequel, tout le monde m’attendait, et c’était très urgent aussi, c’était du temps du président Wade. La banque était très frileuse, elle m’a tellement fait trainé que j’ai perdu ce marché là avec des dommages, parce que c’est un marché que j’ai raté, mais c’est aussi un client que j’ai perdu parce que pou eux j’étais quelqu’un qui n’était pas capable d’exécuter parce que n’ayant pas les ressources financières nécessaires, alors que nous devrions être normalement accompagnés par les banques. Et je peux vous dire que j’ai fait du chiffre avec ma banque. Alors pourquoi est ce que nos banques ne nous font pas confiance ? Parce qu’on est petite et moyenne entreprise ? Parce qu’on est Sénégalais ? Non mais je suis désolé…

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.

 

 

Partagez avec nos auditeurs une ressource que vous utilisez souvent (ça peut être une application sur votre téléphone, votre email, drop box, Google drive etc.).

Mr Ibrahima Ba :

  • Le mail.
  • Et le VPN, lorsque je vous installe une infrastructure, je mets toujours un système de monitoring, qui me permet à chaque fois qu’il y a un équipement qui tombe, ou qui commence à mal fonctionner, j’ai toujours une notification sur mon smartphone donc sur mon téléphone portable donc ça me permet de réagir avant même que le client ne se rende compte.

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.

 

 

Quel livre recommanderiez-vous à nos auditeurs pour les pousser à l’entreprenariat et à prendre action ? Et pourquoi ce livre ? Et si ce n’est pas un livre quelle ressource ?

Mr Ibrahima Ba : Moi je suis toujours sur le net. Donc je n’ai pas de livre spécifique.

Quand j’ai une idée dans la tête, je la tape comme je l’ai dans ma tête sur Google et il y a énormément de ressources qui me sont présentées.

Pour découvrir la suite, merci d’écouter l’interview.

 

 

 

Pour terminer, merci de donner un conseil à la jeunesse Africaine qui nous écoute de partout à travers l’Afrique et à travers le monde pour la pousser à l’entreprenariat et à l’action.

Mr Ibrahima Ba :

Mon cher ami, je demande à mes frères :

Si vous ne voulez pas voler, courez !

Si vous ne voulez pas courir, marchez !

Si vous ne voulez pas marcher, rampez !

Mais ne vous arrêtez jamais.

 

Contacts :

+221773423115

zibouba@yahoo.fr

https://www.linkedin.com/in/ibrahima-ba-49519b21

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

By | 2017-04-04T11:17:37+00:00 avril 12th, 2016|100-Audio-Podcast, Podcasts-EEAction|